<
Médecine Traditionnelle Chinoise
Sympathicothérapie ou réflexologie endo-nasale

Une grande efficacité

La (S) ou réflexologie endo-nasale est une technique qui utilise les zones réflexes à l’intérieur du nez à des fins thérapeutiques. Cette efficience est liée notamment à l’énorme densité de fibres sensitives, sensorielles et neuro-végétatives. Il faut aussi signaler le rôle énergétique essentiel des fosses nasales.

Elle s’apparente à d’autres méthodes comme l’acupuncture, l’auriculothérapie, la réflexologie plantaire. Cette méthode s’intègre dans l’arsenal thérapeutique des thérapies alternatives qui permettent des résultats rapides, effectifs, non iatrogènes et obtenus sans réactions douloureuses.

Domaines d’actions et indications

La (S) est une thérapie qui corrige les déséquilibres neuro-végétatifs responsables des pathologies dites fonctionnelles. La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez permet de traiter ces pathologies.

La sympathicothérapie est une réflexothérapie qui se pratique à l’aide d’un stylet, fine tige métallique terminée par une petite boule, exclusivement sur certains points à l’intérieur des narines. La stimulation de ces points provoque un influx nerveux qui va être diffusé sur tout le réseau sympathique et transmettre une commande aux organes ou fonctions sur lesquelles on souhaite agir.

Pour amplifier l’effet des stimulations nasales il est possible, et même courant, d’utiliser certaines huiles essentielles, choisies en fonction de l’effet recherché. Le praticien trempe alors le stylet dans l’huile essentielle avant de l’introduire dans les narines. Les résultats, parfois spectaculaires, peuvent être immédiats, mais deux à trois séances sont la plupart du temps nécessaires pour ressentir un réel mieux-être.

La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez permet de traiter des dysfonctionnements liées au stress et particulièrement : les insomnies, les migraines, les angoisses, stress, les dépressions, les troubles digestifs, les troubles génitaux, l’intoxication tabagique, la spasmophilie, allergies, problèmes nerveux, fatigue, problèmes ORL, cardio-vasculaires, dérèglements endocriniens, troubles génitaux et sexuels, etc.

Liste des indications pour la sympathicothérapie